Accueil > Technique > Départements > Yonne > Archives > Lycée et collèges de Puisaye > Pilotage automatique au collège de Bléneau

Pilotage automatique au collège de Bléneau

Par Martine Ménard, S1 du collège de Bléneau

paru le vendredi 8 juillet 2005

Ce qui s’est passé en fin d’année dans mon établissement est absolument surréaliste, du jamais vu pour moi en 33 ans au collège de Bléneau.

- Le chef d’établissement, en congé de maladie depuis début mai, a été remplacé par le chef d’établissement de Charny qui a couru entre les deux établissements (25 km).
Mes collègues et moi espérons qu’il sera indemnisé pour ses déplacements et qu’il touchera un pactole pour l’énorme travail qu’il a fourni, mais on a comme un doute que cela ne soit pas le cas. De quoi dégoûter les gens dévoués et courageux !

- La demie CPE (eh oui : petit collège, demi poste...), en congé de maladie depuis le 12 juin, n’a pas été remplacée.

- Deux agents (sur les quatre que compte le collège) en congé ont été sporadiquement remplacés jusqu’au 1er juillet, les vacataires n’assurant pas les permanences. On a vu souvent la secrétaire et la gestionnaire se précipiter à midi, enfiler blouse blanche et bonnet, servir à la cantine, déjeuner en cinq minutes, courir au bureau, faire l’infirmière, etc.

- Une demie surveillante a prolongé son congé de maternité sur la dernière semaine et n’a pas été remplacée.

Voila comment on a fini l’année au collège de Bléneau : pas de pilote, pas de co-pilote, les mécaniciens de bord réduits à leur plus simple effectif. Les passagers ont été priés d’attacher leur ceinture...

Martine Ménard, S1 du collège de Bléneau

GIF - 4.5 ko