Accueil > Technique > Départements > Yonne > Archives > Lycée et collèges de Puisaye > Actions menées au lycée Pierre-Larousse de Toucy pour éviter la suppression de (...)

Je vais tenter de faire le point sur toutes les actions entreprises depuis l’annonce de la suppression de la filière STG au lycée de Toucy, le lundi 16 janvier.

- Mardi 17 janvier, réunion officielle d’information du proviseur à destination des professeurs.

- Suite à cette information, AG des personnels pour décider d’actions à mener et de personnes à contacter : le maire de Toucy, le député et conseiller régional J.-P. Soisson, le président du Conseil général, le président de la Fédération syndicale des agents généraux de l’Yonne (les assureurs), le CFC au GRETA d’Auxerre-Puisaye et le conseiller général P. Bourgeois, L’Yonne Républicaine, France Bleu Auxerre, les parents d’élèves.

- Samedi 21 janvier, un professeur d’anglais a posé des affiches pour avertir les personnes présentes sur le marché de Toucy de la fermeture de la filière.

- Lundi 23 janvier, grève suivie à 100% par les professeurs du lycée de Toucy (une première à Toucy).

- Lundi 23 janvier, quatre professeurs ont été reçus avec trois collègues de Toucy par un conseiller technique du Ministre et des représentants du Recteur qui leur ont confirmé la suppression de la filière STG puis, dans deux à trois ans, la suppression du BTS Assurance (qui n’est pas soi-disant à l’ordre du jour cette année !!!) afin de "renforcer les filières générales" de Toucy et pour finir reprochant l’absence de projet d’établissement "percutant" qui n’incite pas les élèves à aller en formation générale.

- Lundi 23 janvier, deux parents d’élèves ont été également reçus par la même équipe.

- Lundi 23 janvier, trois professeurs ont suivi le conseiller général P. Bourgois et le président du Conseil général qui nous avaient promis une entrevue avec le ministre, qui a abouti à un furtif serrage de mains à 17h et la remise au ministre par le président du Conseil général du dossier que nous avions monté les jours précédents contenant les arguments pour le maintien de la filière, les courriers reçus (du maire de Toucy, M. BREUILLÉ, du député et conseiller régional J.-P. SOISSON, du président de la Fédération syndicale des agents généraux de l’Yonne (AGEA) M. LAROCHE, du conseiller en formation continue (CFC) du GRETA Auxerrois-Puisaye M. RAYMONT), la plaquette de présentation du lycée, la carte de la Puisaye montrant les collèges rattachés à Toucy, un graphique de l’évolution des effectifs de seconde, un graphique de l’évolution des effectifs des 1ères STT devenues 1ères STG et six graphiques montrant l’éloignement géographique des 6 collèges rattachés à Toucy, ainsi que les articles de presse parus les jours précédents.

- Jeudi 26 janvier, intervention d’un professeur en BTS Assurance à Toucy dans l’émission Les experts, sur France Bleue Auxerre à l’occasion de la sortie de son livre. Elle a beaucoup insisté sur le BTS Assurance à Toucy.

- Jeudi 26 janvier, je suis intervenue à 17h30 à la mairie de Saint Fargeau pour expliquer aux acteurs du pays de Puisaye Forterre en quoi consiste la filière STG avec les options possibles.
A la suite de cette intervention, nous avons reçu un courrier du président du pays de Puisaye Forterre qui sera signé par tous les maires concernés. Ce courrier réclame entre autre le rétablissement de l’option gestion qui nous a été enlevée cette année.

- Vendredi 27 janvier, coup de fil de France 3 qui voulait interviewer un parent d’élèves et une élève de 1ère STG. Ce qui a été fait.

- Vendredi 27 janvier, déplacement et intervention de deux professeurs au Conseil régional réunissant les quatre départements avec décision d’un plan d’action au cours de la semaine qui vient et demande de réception par le recteur d’une délégation. La date n’est pas encore connue. J’irai certainement.

- Pendant ce temps, les parents d’élèves font signer des pétitions (que nous n’avons pas entre les mains) et les commerçants de Toucy également.

- Lundi 30 janvier, AG des professeurs au lycée. Nous ne serons malheureusement pas présentes puisque nous sommes sur Paris ce jour-là.

- Vendredi 3 février à 18h, réunion à la mairie de Toucy pour mettre au point un plan d’action avec tous les acteurs concernés : les élus, les professeurs, les parents d’élèves, les élèves.

F. J.

GIF - 4.5 ko