SNES-FSU 58
Bd P. de Coubertin
58000 Nevers
03.86.61.18.60

Accueil > Nièvre > Communiqués > Le Rectorat infléchit ses projets pour le Lycée Maurice Genevoix

Le Rectorat infléchit ses projets pour le Lycée Maurice Genevoix

Communiqué de presse de la FSU 58

paru le jeudi 14 février 2008

La FSU 58 constate que suite à la manifestation organisée le 29 janvier par les personnels et les parents d’élèves du lycée Maurice Genevoix, le Rectorat a pris en compte une partie des arguments avancés et décide d’un moratoire concernant la suppression des BEP tertiaires (Secrétariat/Comptabilité). Même si ce moratoire laisse planer la menace d’une fermeture pour la rentrée 2009, il permettra d’accueillir l’an prochain des élèves en première année de BEP, ce qui va dans le bon sens.

Il reste néanmoins que le Rectorat maintient la décision de fermeture de la filière Productique au motif que le taux de remplissage est trop faible (taux de remplissage de 66% ), en balayant d’un revers de main la bonne insertion professionnelle des élèves qui en sortent et le fait que ce taux de remplissage est comparable avec les moyennes nationales. La FSU 58 réitère sa demande d’abandon du projet de fermeture.

Concernant la filière tertiaire (BEP Secrétariat et Comptabilité), avec 23 élèves pour 30 places en première année, le FSU 58 constate que ces BEP ne sont pas sous fréquentés et qu’ils restent une voie de réussite pour de nombreux élèves qui poursuivent leurs études à Decize en préparant un BAC STG puis un BTS PME-PMI. La FSU 58 restera vigilante l’an prochain pour que ce moratoire ne soit pas seulement le report d’une année de la décision de fermeture.

Enfin, comme dans tout le département, les projets pour l’année prochaine dans l’enseignement professionnel s’inscrivent dans le cadre de l’expérimentation de la réforme des BAC pro qui visent à supprimer un quart du temps de formation des élèves qui obtiendraient un BAC pro en trois ans au lieu de quatre : (comme à Decize, la filière Maintenance). La FSU 58 refuse cette réforme dont l’objectif est de faire des économies ; économies réalisées au détriment de la qualité de la formation.