Accueil > Technique > Départements > Yonne > Archives > Préparation de la rentrée 2004 dans l’Yonne > Situation des postes dans les établissements de l’Yonne

Rentrée 2004

Situation des postes dans les établissements de l’Yonne

paru le vendredi 9 avril 2004

Suite à la tenue du Comité Technique Paritaire Départemental (CTPD) et du Comité Technique Paritaire Académique (CTPA, le 7 avril dernier), les élus icaunais de la FSU mettent à votre disposition, dans les deux documents téléchargeables ci-dessous, toutes les créations et suppressions de postes dans les collèges et lycées de l’Yonne pour la rentrée de septembre 2004.

Pour les collèges, apparaisent également les Blocs de Moyens Provisoires (BMP) sur lesquels pourront être affectés des TZR et des contractuels. Le nombre des heures pourra être modifié en fonction des effectifs attendus (donc du nombre de classes) fin juin.



Par ailleurs, le groupe de travail préparatoire au CTPA réuni sous la présidence de la Rectrice le 7 avril avait recueilli les informations suivantes :

- Au sujet des méthodes de calcul des effectifs au lycée : pas de changement. 35 est une « norme » mais rien n’oblige à ne pas dépasser ce seuil, tout dépendant des établissements et de leurs choix (souvent contraints…).
- Une volonté rectorale est affichée de créer des postes définitifs, mais l’augmentation des HSA est inévitable dans la limite de la résistance des enseignants. Le rectorat indique que, là où il y a des HSA en nombre supérieur aux règles, c’est que le chef d’établissement a l’accord des collègues (assertion à vérifier).
- Au sujet des HSA au titre de la formation continue (notre crainte est que la formation continue soit dans le collimateur encore davantage que les autres années : c’est plus indolore de rogner là que dans les établissements…) : nous n’avons pas fini le travail avec la DAFI. A suivre, donc.
- Au sujet des collègues touchés par des mesures de carte scolaire sans possibilité de réaffectation (essentiellement dans les disciplines technologiques industrielles et tertiaires et dans l’enseignement professionnel) => le rectorat travaille avec la DAFI et les IPR à des plans de reconversion individualisée (sic). Le document sur la formation continue est particulièrement muet sur ce sujet ! Nous demandons un groupe de travail sur cette question avant toute prise d’initiative.
- A notre demande d’informations sur la situation de la surveillance : un CTPA spécifique aura lieu en mai sur ce sujet.



titre documents joints