SNES-FSU 21
6, allée C. de Givry
21000 Dijon
03 80 73 64 00

Accueil > Côte-d’Or > Actions syndicales > 22 Janvier 2011- Coup de froid sur l’Education : 16000 postes en moins (...)

2010-2011

22 Janvier 2011- Coup de froid sur l’Education : 16000 postes en moins !

Action pour protester contre les suppressions massives de postes et leurs conséquences

paru le samedi 22 janvier 2011 , par le Secrétariat départemental S2-21

Rassemblement au pied de la Porte Guillaume place Darcy
A l’initiative des organisations suivantes en Côte D’Or : AFL - Cé - CEMEA - CRAP-Cahiers pédagogiques - EEDF - FAEN - FCPE - FERC-CGT - FGPEP - FIDL - FOEVEN - Francas - FSU - GFEN - ICEM pédagogie Freinet - JPA - Ligue de l’Enseignement
- Fédération Léo Lagrange - OCCE - SGEN-CFDT - SUD Éducation - UNL - UNSA Éducation - soutenu par le collectif Ecole en Danger 21.

JPEG - 133.8 ko
rassemblement au 22-01-11

Malgré la bise glaciale, les militants des différents syndicats de l’Education, du collectif "Un pays, une école, notre avenir" ont distribué des tracts sur le marché à Dijon et ont reçu un bon accueil de la population qui semble comprendre et contester les enjeux de société liés à la destruction des services publics, dont l’Education Nationale.

Puis ils se sont rassemblés Place Darcy, rejoints par environ 150 personnes pour procéder à l’inauguration de la :

NON AU MEPRIS dans lequel le gouvernement tient les représentants et les usagers de l’Education : celle-ci doit redevenir une priorité nationale et doit pouvoir bénéficier des moyens à la hauteur de ses engagements républicains et démocratiques ! Une éducation de qualité pour tous !

et la :

NE NOUS RESIGNONS PAS :
- à la dégradation de l’enseignement de l’école primaire au lycée
- au sacrifice de la formation des enseignants
- à la dénaturation de la voie technologique en lycée
- à la marginalisation de la voie professionnelle
- à la disparition de l’éducation prioritaire et des dispositifs d’aide pour les élèves en difficulté
- à la désorganisation des services et de leur fonctionnement
...

A MONTBARD, une quinzaine de représentants de la FCPE, dont M. Riotte responsable départemental, de la FSU, de la CGT Educ’action, de la STE-CNT21 , ont distribué la version départementale du tract : environ 450 tracts ont été diffusés au centre ville de Montbard avec un bon accueil de la population.

Les revendications pour l’Education en Nord Côte d’Or étaient les suivantes :
- l’annulation de toutes les suppressions de postes de personnels titulaires et précaires programmées,
- le rétablissement des postes, classes, options, sections antérieurement supprimés (écoles, collèges, lycées généraux, technologiques, professionnels et agricoles),
- le maintien des RASED et l’attribution des moyens pour qu’ils fonctionnent,
- la baisse du nombre d’élèves par classe,
- une autre orientation pour l’Ecole, qui passe notamment par l’annulation des « réformes » et projets en cours (bac pro 3 ans, CLAIR, réforme du lycée, formation des enseignants …) et l’arrêt du recours aux personnels précaires.

Ensuite, une conférence de presse commune a eu lieu dans les locaux de radio Coloriage : le Bien Public est venu, a écouté assez longuement les manifestants et a pris des photos. Le journal Le Châtillonnais a annoncé un article sur cette action .

JPEG - 85.4 ko

Nous ne voulons pas d’une école à deux vitesses qui laisse les plus défavorisés sans ressources face à l’ignorance et au chômage !

Nous ne voulons plus d’un gouvernement qui méprise les enseignants pourtant chargés de la formation de la jeunesse du pays !

Nous ne voulons pas de choix étatiques qui privilégient les investissements boursiers plutôt que le capital humain !

JPEG - 61.6 ko
photos : I. FARIZON

Il faut continuer, par tous les moyens, à s’opposer à cette politique catastrophique qui mène les enfants et les personnels de l’Education dans une impasse !