Accueil > S3 > Editorial > La coupe du monde est terminée, les affaires reprennent

L’actualité de l’été, ce sont aussi les luttes sociales qui se poursuivent.

Il y a le conflit des intermittents et également la mise en place de nombreux collectifs contre le traité de libre échange transatlantique (TAFTA).

Un appel de 100 personnalités vient d’être diffusé.

Bernadette Groison pour la FSU en est partie prenante : «  Si l’on en croit les défenseurs du traité de libre-échange, l’éducation ne serait pas vraiment concernée. Cela est contestable parce que le traité de libre-échange, s’il existe un jour, aura un impact sur notre modèle de société, donc sur l’école. En réalité, les débats en cours sur les systèmes de formation, le socle commun de connaissances et de compétences, ou encore l’apprentissage, nous donnent d’autres indications. Il existe, à l’évidence, une volonté de mettre le système de formation en adéquation avec le modèle de production visé par Tafta. La mise en concurrence des universités, des diplômes, la surenchère des classements sont des illustrations parfaites du projet de soumettre la formation au monde de l’entreprise. »

Le lien vers la pétition : https://www.collectifstoptafta.org/

Ci-dessous l’appel national

PDF - 61.2 ko