Accueil > Yonne > A la Une dans l’Yonne > Après la manifestation nationale,la mobilisation continue !

Samedi 10 octobre 15 à 20 000 personnes ont défilé dans les rue de la capitale pour l’abrogation de la réforme du collège actuelle et pour l’ouverture de discussions pour une autre réforme.

L’Yonne était bien sûr présente.

JPEG - 4.2 Mo

La mobilisation ne s’arrête pas là : nous appelons à boycotter les formations que l’administration cherche à mettre en place dans la précipitation.

Nous avons interrogé le secrétaire général du rectorat à ce sujet.

Il en ressort :

- Condamnation du tirage au sort qui a eu lieu dans deux établissements pour trouver des « volontaires »

- Affirmation qu’un collègue qui ne veut pas aller dans ces premières formations ne peut pas être tenu d’y aller : il suffit qu’il le dise au chef d’établissement.

- Grand flou sur quand auront lieu les formations ultérieures … mais il est question des mercredis après-midi, de la journée de pré-rentrée, du lundi de Pentecôte, de la formation par internet.

- Une lettre nous sera adressée dans quelques jours par le rectorat et les modalités plus précises de la formation seront connues en novembre.

- Les chefs d’établissements ne peuvent pas supprimer les autres formations demandées par les collègues dans le cadre du PAF.

Les nouveaux programmes  ? Ils viennent de recevoir hier un avis négatif majoritairement par le Conseil Supérieur de l’Education. La ministre passera-t-elle une nouvelle fois en force ?

Le SNES a aussi proposé des amendements dont un pour que les programmes ne s’appliquent pas sur les 4 niveaux à la fois : SGEN et UNSA ont voté contre !

info portfolio