Accueil > S3 > Dossiers académiques > Exercice de nos métiers > Entrée dans le métier (ESPE) > CLES et C2i2e : pas d’inquiétude pour les néo-titulaires

Un certain nombre de néo-titulaires ou de collègues ayant deux années d’ancienneté sont contactés en ce moment par les services du rectorat pour remplir un recensement concernant le CLES et le C2i2e. Ces certifications (la première concerne les langues étrangères, la seconde l’informatique) ont été, à une époque lointaine (avant 2013...), nécessaires pour pouvoir être titularisé.
Mais grâce aux demandes réitérées du SNES-FSU, qui a été le seul syndicat à demander dès le départ que la non-obtention de ces certifications n’empêche pas la titularisation, le ministère a cédé !
Dans le décret du 27 août 2013, il est précisé que les lauréats des concours jusqu’à la session 2013 (ainsi que la session exceptionnelle 2014) doivent se former et passer ces certifications dans les 3 années suivant leur titularisation, mais il n’y a plus d’obligation de les obtenir.
C’est bien l’objet du recensement auquel se livre le rectorat : il s’agit de connaître la situation des néo-titulaires concernés par rapport au CLES et au C2i2e pour pouvoir ensuite leur proposer des formations adéquates.
Pas d’inquiétude, donc, pour les collègues qui ont reçu ces documents : il suffit de renvoyer ce qui est demandé !