Accueil > S3 > Actualité du métier > Communiqués SNES-FSU > Hors classe des copsy : Trahison du dialogue social

Depuis la crĂ©ation du corps (1989), les conseillers d’orientation-psychologues ne pouvaient bĂ©nĂ©ficier de l’accès Ă  l’échelle de rĂ©munĂ©ration de la hors-classe qu’en devenant directeur de CIO, et donc en changeant de fonction voire d’acadĂ©mie. La crĂ©ation du corps des psychologues de l’Éducation nationale a pour consĂ©quence, en particulier, la crĂ©ation d’un dĂ©bouchĂ© de carrière en hors-classe pour ces personnels. Le ministère s’était engagĂ© Ă  appliquer, cette annĂ©e, un taux de promotion de 10 % des promouvables afin de rattraper cette injustice. Il n’en sera rien puisque l’arrĂŞtĂ© publiĂ© ce jour ne porte ce taux qu’à 7 %. Le SNES-FSU dĂ©nonce cette dĂ©cision qui porte un coup sĂ©vère au dialogue social et Ă  la crĂ©dibilitĂ© des engagements pris sur ce dossier. Alors que les Ă©conomies rĂ©alisĂ©es par cette dĂ©cision sont nĂ©gligeables en terme budgĂ©taire, elles pĂ©nalisent 73 collègues qui ne pourront pas bĂ©nĂ©ficier de la hors classe dĂ©s cette annĂ©e avec pour consĂ©quence que nombre d’entre eux partiront Ă  la retraite en cours d’annĂ©e sans avoir bĂ©nĂ©ficiĂ© de cette promotion. Le SNES-FSU interviendra dès la nomination du nouveau gouvernement pour demander le respect des conclusions du GT 14, et particulièrement, en urgence, le rĂ©tablissement du taux de promotion prĂ©vus.

Lien vers la pĂ©tition Ă  retourner Ă  la section acadĂ©mique du SNES Dijon :
https://www.snes.edu/Hors-classe-trahison-du-dialogue-social.html