SNES-FSU 58
Bd P. de Coubertin
58000 Nevers
03.86.61.18.60

Accueil > Nièvre > Actualités > Baisse du taux d’encadrement dans les lycées et les collèges

Les dotation horaires des établissements pour la rentrée 2018 sont arrivés dans les établissements.

Pour les lycées généraux et technologiques qui sont gérés au niveau du Rectorat les moyens alloués l’an prochain pour chaque élève sont en recul, ce sont l’équivalent de 48 postes d’enseignants qui sont retirés de ces établissements pour l’ensemble de l’académie. Ce nombre va bien au delà de la perte d’élèves annoncée.

Pour les collèges qui sont gérés au niveau de la DSDEN, ce sont l’équivalent de 13 postes d’enseignants qui sont retirés de ces établissements pour la Nièvre. Ce nombre va lui aussi bien au delà de la perte d’élèves annoncée.

En lycée comme en collège, c’est le taux d’encadrement conduisant mécaniquement à réduire les possibilités de dédoublement et de co-intervention et à augmenter la taille des classes.

Lors du CTA du 18 septembre, l’administration a évoqué un rééquilibrage au profit du premier degré où les taux d’encadrement sont les plus bas de l’OCDE. C’est oublié un peu vite que les taux d’encadrement du second degré sont aussi parmi les plus bas de l’OCDE. Pour le SNES-FSU, les taux d’encadrement des élèves doivent s’améliorer dans le premier comme dans le second degré car ils sont largement inférieurs à la moyenne de l’OCDE.

PDF - 621.1 ko

L’école de la confiance du ministre semble-t-être une école au rabais où l’ambition consiste à gérer le manque de moyens.