Accueil > S3 > Dossiers académiques > Système educatif > Réforme du Lycée : Toujours Moins

Réforme du Lycée : Toujours Moins

paru le mardi 5 juin 2018

Actualisé le 12 juin : Un tract académique pour s’informer, débattre, agir, à diffuser sans modération

PDF - 601.8 ko
TRACT réforme du lycée - S’informer, débattre, agir V2

Actualisé le 2 mai :
Le SNES-FSU appelle à contrer des projets dictés par des logiques de pénurie qui transformeraient l’actuel lycée en parcours du combattant, pour les élèves comme pour les personnels. Articulés aux réformes du baccalauréat et de l’accès à l’enseignement supérieur, ils mettent en place un jeu de pistes dont seuls les initiés pourront véritablement se sortir. Ils font entrer pleinement le lycée dans le jeu de la concurrence entre les individus et les établissements, jeu dans lequel l’Education nationale est un prestataire de services parmi d’autres.

Traduisez les effets de la réforme en essayant de calculer les baisses horaires et les suppressions de postes à venir :

OpenDocument Spreadsheet - 7.5 ko

Réforme du lycée : TOUJOURS MOINS !

Calendrier concernant la réforme du lycée : le Snes est convoqué en commission spécialisée lycées ce mercredi 4 avril pour discuter des projets dont vous avez sans doute eu connaissance. Le projet doit passer en CSE le jeudi 12 avril. Peu de modification à attendre vue la prise en compte de votes en CES sur les textes Bac (tous refusés… mais tous publiés quand même par le ministère).

Voici un lien vers l’article en ligne sur le site du Snes qui tente un premier décryptage.

Vous trouverez les grilles horaires pour le lycée.

https://www.snes.edu/Toujours-moins.html?var_mode=calcul

Cette 1ere lecture ne laisse augurer rien de bon :

- en terme horaire avec une baisse de 20% environ,

- un recours au local de plus en plus fréquent et de moins en moins cadré nationalement, aussi bien sur les horaires à effectifs réduits (dont le vocabulaire disparait…) mais aussi avec la pression sur certains enseignements non affectés nationalement à une discipline,

- et donc en terme de postes !

Les suppressions de postes risquent bien de se multiplier… mais c’est bien là qu’apparait le véritable objectif des réformes du Bac et du Lycée !