Accueil > Une > Communiqué de la FSU bourgogne suite au CTA

Communiqué de la FSU bourgogne suite au CTA

paru le vendredi 25 janvier 2019

87 postes supprimés en décembre...

mais l’équivalent de 135 temps pleins retirés dans l’académie de Dijon.

A l’issue de la réunion du Comité Technique Académique qui s’est tenue ce jour, nous constatons que ce sont les lycées généraux et technologiques et les lycées professionnels qui subissent la grande majorité des suppressions.
Selon les estimations de la Fédération Syndicale Unitaire (FSU), ce sera donc une perte de l’équivalent de 135 postes dans les collèges, et surtout dans les lycées généraux, technologiques et professionnels.
De plus le nombre d’heures supplémentaires dans les établissements va augmenter notablement, dégradant encore les conditions de travail des enseignants.
C’est donc la conséquence de la mise en place de la réforme du lycée général et technologique et du lycée professionnel à la rentrée 2019.
Quant à la priorité affichée pour le primaire, ce n’est qu’un trompe l’oeil puisqu’elle se fait sans aucune création de postes alors qu’il en faudrait plus de 60, ne serait-ce que pour couvrir les seuls dédoublements des CE 1 en éducation prioritaire.

La rentrée 2019 s’annonce donc tout sauf sereine et notamment pour les élèves.

La FSU dénonce fortement ces conditions de préparation de rentrée et continuera à combattre ce désinvestissement dans l’éducation de la part de l’Etat.