SNES-FSU 21
6, allée C. de Givry
21000 Dijon
03 80 73 64 00

Accueil > Côte-d’Or > Actualités SNES 21 | FSU Côte-d’Or > Manifestations du 1er Mai en Côte d’Or

2012-2013

Manifestations du 1er Mai en Côte d’Or

mots d’ordre et tract intersyndical

paru le vendredi 26 avril 2013 , par le Secrétariat départemental S2-21

L’austérité n’est pas une fatalité !

1er mai 2013, unis et solidaires, mobilisons - nous pour imposer d’autres solutions !

Salarié-es, dans le monde entier, nos intérêts sont communs !
Nous devons combattre la mise en concurrence des travailleurs organisées par les politiques patronales, les politiques libérales.
Il est temps de faire entendre notre voix, il est temps de nous unir, de nous rassembler, solidaires, partout dans le monde, contre l’austérité, l’insécurité sociale généralisée et pour une répartition des richesses créées par notre travail.

Pour sortir de la crise :

- Augmentons les salaires et les pensions, imposons en Europe un salaires minimum pour contrer le dumping social

- développons l’emploi, les services publics, notre appareil productif , une reconquête industrielle qui réponde aux impératifs écologiques

- Exigeons plus de droits pour les salariés afin de les protéger des aléas de la vie sociale et professionnelle. Le droit du travail doit être protecteur pour les salariés. Or, c’est ce droit du travail
qui est dynamité par l’Accord national Interprofessionnel du 11 janvier et sa transposition dans la loi

- Agissons pour une fiscalité au service de tous, la fin des paradis fiscaux et des moyens pour lutter contre la fraude fiscale

Les organisations syndicales de Côte d’Or CGT, FSU, Solidaires appellent les salariés, retraités, privés d’emploi à participer aux manifestations du 1er Mai


- à DIJON 10h30 place Wilson
- à BEAUNE 10h Porte Saint-Nicolas
- à MONTBARD 10h Place Gambetta

Mobilisons-nous pour le « vivre ensemble », la solidarité entre les salariés et l’égalité des droits, le choix de la paix, le choix du social. C’est de cette façon que reculeront l’exclusion, le racisme, la xénophobie le rejet de l’autre.

P.-S.

Tract de l’intersyndicale départementale en PJ

En dépit des négociations menées au niveau départemental, la CFDT et l’UNSA n’ont pas voulu participer à un défilé unitaire ; la FSU, qui défend un syndicalisme de transformation sociale, déplore cette attitude de division syndicale à un moment de crise qui nécessiterait que tous les salariés se sentent unis et solidaires, surtout en ce jour fortement symbolique du 1er Mai.

titre documents joints