6, allée Cardinal-de-Givry
21000 DIJON
Tél : 03 80 73 32 70

Accueil > S3 > Editorial > Délibérément libéral

Délibérément libéral

paru le lundi 29 mai 2017

À la droite ont été donnés les ministères du Travail, de l’Économie, de l’Action et des Comptes publics, autrement dit le pilotage du budget, à droite aussi l’Éducation. La Fonction Publique, corrélée à la question des comptes, ne bénéficie plus d’ailleurs de ministère de plein exercice et risque d’être pilotée plutôt par le budget que par les missions et besoins des usagers. Que nenni, répond le ministre rencontré par la FSU dès le 23 mai : la fonction publique sera mieux entendue ! A bon entendeur... Suppressions de postes et rétablissement du jour de carence sont plus que jamais au programme. Quant à l’Éducation nationale, elle revient à celui qui mit en œuvre les coupes budgétaires décidées par N. Sarkozy, a malmené l’éducation prioritaire en précipitant la déréglementation dans la gestion des personnels , la quitta pour diriger une prestigieuse école de management, a déroulé dans ses écrits un programme éducatif caractérisé par quelques marqueurs tels l’autonomie, l’évaluation permanente en vue de mesurer la performance,
la sélection des jeunes en fonction de leurs compétences supposées... J.-M. Blanquer se prévaut de s’appuyer sur les comparaisons internationales, la science... conseillons-lui surtout de s’appuyer sur les personnels...Rencontrés par la FSU le 23 mai dernier, le ministre s’est voulu rassurant : assouplissement de la réforme du collège (comment exactement ?), soutien aux enseignants dans le cadre de leur évaluation...