SNES-FSU 58
Bd P. de Coubertin
58000 Nevers
03.86.61.18.60

Accueil > Technique > Départements > Nièvre > Archives > Echos des années passées > Le SNES vient vous rencontrer

Le SNES vient vous rencontrer

paru le mercredi 20 octobre 2004 , par O. C.

La section départementale du SNES propose cette année de venir animer dans les établissements une réunion autour du syndicalisme aujourd’hui.

Nous constatons que l’image de l’action syndicale, comme celle de nos professions, sont savamment dégradées par de véritables campagnes de communication orchestrés par de multiples lobbies :

- > Les syndicats sont souvent vus comme des forces de refus organisées et contrôlées par quelques dirigeants.

- > Nos professions, comme des métiers de privilégiés qui ne travaillent pas beaucoup.

Devant ce constat, il nous semble urgent d’en discuter avec les collègues dans les établissements.

Nous pensons que cette mauvaise image plaquée sur le syndicalisme vise à faire oublier que les syndicats sont, en réalité, les seules organisations collectives des salariés pour se défendre face aux injustices qui les atteignent et améliorer leur profession.

A ce titre, le SNES ne défend et revendique que ce que ses syndiqués ont réclamé. Cette année, par exemple, aura lieu le congrès académique qui va décider des mandats que devront défendre les responsables académiques et départementaux qui seront élus par vote direct des syndiqués (les responsables nationaux sont, eux aussi, élus directement par les syndiqués).

A ce congrès chaque section d’établissement (S1 : ensemble des syndiqués d’un établissement) peut envoyer au moins un délégué qui pourra proposer des motions et voter avec tous les délégués sur chaque proposition.

Ainsi c’est dans les établissements que commence l’action syndicale, et c’est sur le terrain que se contruisent les positions du SNES (tous les responsables du SNES enseignent dans un établissement, il n’y a pas de "professionnel du syndicat").

Nous pensons que les raisons de s’organiser ensemble pour faire évoluer nos professions vers des améliorations, et de lutter contre les dégradations que l’on nous prépare (remise en cause des mutations, de la hors classe, rapport Thélot...) sont nombreuses. Déjà, lutter pour restaurer une image plus positive de nos professions qu’une certaine communication dénigre nous semble urgent.

Nous avons déjà animé des réunions au Collège Adam Billaut, au collège des Loges et au collège Victor Hugo à Nevers : nous continuerons ce type de rencontre avec tous les établissements qui le souhaitent.

La section départementale (S2 58)