6, allée Cardinal-de-Givry
21000 DIJON
Tél : 03 80 73 32 70

Accueil > S3 > Actualité du métier > Action > Grève de toute la Fonction Publique le 10 octobre

L’ensemble des organisations syndicales de fonctionnaires appellent à une journée pour les salaires, contre le jour de carence et pour obtenir les moyens nécessaires pour permettre aux agents d’exercer leur mission de service public mardi 10 octobre : http://www.fsu.fr/Fonction-publique-mobilise-e-s-le-mardi-10-octobre.html.

Avec la hausse de la CSG, le gel du point d’indice renoue avec une politique de baisse programmée de nos salaires.
Le gouvernement a annoncé qu’il entendait de nouveau bloquer les rémunérations indiciaires des agents publics en 2017 et 2018 : c’est inacceptable. En effet ce sont déjà près de 9% de perte de pouvoir d’achat que les fonctionnaires subissent depuis 8 ans si l’on tient compte de l’inflation et de l’augmentation de la retenue pour la retraite sur le traitement brut. [1]

Rétablissement du jour de carence à partir de janvier 2018
Qu’importe que l’instauration du jour de carence en 2011 (retiré en 2014) dans la fonction publique avait montré qu’il impactait négativement les arrêts de travail qui étaient plus longs. Tant pis si les bilan sociaux (aussi dans notre académie) ne montre pas une explosion exponentielle des arrêts maladie depuis que cette mesure avait été retiré sous Hollande. Présentée comme une mesure pour lutter contre l’absentéisme, cette punition est annoncée à nouveau pour janvier 2018. De deux choses l’une : soit on est complice de cette stratégie idéologique qui vise à jeter le discrédit sur la fonction publique et ses agents pour affaiblir le bien commun des 99%, soit on est ignorant. Le pire, c’est que tout est possible.

Les rendez vous dans notre académie : • Rassemblement à Dijon : place de la libération 14 h 30 • Rassemblement à Nevers : place Carnot 14 h 30 • Rassemblement à Chalon : maison des syndicats 14 h 30 • Rassemblement à Auxerre : place de l’arquebuse 14 h 30

titre documents joints

Notes

[1C’est en moyenne plus d’1% par an de baisse du salaire net à payer !