SNES-FSU 58
Bd P. de Coubertin
58000 Nevers
03.86.61.18.60

Accueil > Nièvre > Actualités > Une rentrée particulière à bien des égards.

A l’heure où nous écrivons ces lignes le ministre annonce le port du masque en cette rentrée pour les élèves, et les personnels. Durant l’été, le SNES national a interpellé le ministre pour que le protocole national envisage le cas d’une circulation plus active du virus et apporte des réponses pour ne pas se retrouver à la rentrée avec des consignes données à la dernière minute. De nombreux points devaient être éclaircis pour les salles spécifiques, certaines pratiques pédagogiques (chorales, manipulation de matériel), ainsi que pour les personnes vulnérables, la gestion des personnes contaminées et des cas contacts.
Bien loin de répondre, le ministre limite sa communication sur le port du masque ce qui ne suffira pas à assurer une rentrée dans des conditions sanitaires et pédagogiques satisfaisantes.
L’invocation à limiter le brassage des élèves est illusoire avec une réforme des lycées où souvent la moitié de l’emploi du temps élève a lieu hors du groupe classe. Le renvoi a une adaptation locale va mettre sous pression les agents et ne peut tenir lieu de réponse.
Par ailleurs, le ministère a choisi de ne pas apporter de changement en terme de programme pour assurer une bonne transition. Ainsi, les élèves qui rentrent dans une classe à examen devront rattraper le retard accumulé depuis mai et terminer le programme pour des examens qui auront lieu parfois début avril. La période précédente a montré que rien ne remplace l’enseignement présentiel, il s’agit d’en tenir compte.